Le réchauffement climatique : quelles en sont les causes ?

Depuis de nombreuses années, il est indéniable que nous faisons face aux problèmes du changement climatique. Nous reconnaissons que l'altération du climat est largement imputable à l'activité humaine, constituant une réelle menace pour la planète. Les perturbations actuelles engendrées par ce bouleversement ont des conséquences dévastatrices, particulièrement pour la population la plus fragile. Si des mesures adéquates ne sont pas prises dès à présent, les conséquences seront non seulement graves et irréversibles pour notre environnement, mais également elles anéantiront les avancées réalisées ces dernières décennies dans la lutte contre la pauvreté.

Le changement climatique, qu'est-ce que c'est ? 

Le changement climatique, comme vous pouvez le lire sur cette référence utile, est une altération persistante des conditions climatiques à l'échelle mondiale ou dans diverses régions. Bien qu'il puisse être attribué à des facteurs naturels, comme des fluctuations de l'activité solaire, il découle principalement, depuis le milieu du 19e siècle, de l'augmentation des concentrations de gaz à effet de serre dans l’atmosphère ; une conséquence des actions humaines.

Sujet a lire : 10 conseils pour réussir sa recherche d'emploi : Comment trouver un emploi

Réchauffement climatique et effet de serre : une perturbation causée par l'activité humaine 

Les gaz à effet de serre, tels que le méthane et le dioxyde de carbone, existent naturellement dans l'atmosphère et jouent un rôle crucial dans la régulation du climat. Ils forment une enveloppe protectrice autour de la Terre et permettent de retenir la chaleur solaire tout en maintenant une température moyenne d'environ 15 °C sur la planète. Toutefois, depuis le début de la révolution industrielle, les actions humaines telles que l'utilisation de combustible fossile (charbon, pétrole, gaz), la déforestation et l'agriculture intensive ont provoqué une augmentation de ces gaz à effet de serre, les accumulant dans l'atmosphère. C'est cette accumulation qui a déclenché un processus de réchauffement planétaire, communément appelé réchauffement climatique.

Depuis la fin du 19e siècle, la température de la terre a augmenté d'environ 1 degré, provoquant des perturbations majeures dans les écosystèmes et une fréquence accrue des catastrophes naturelles, qualifiées aujourd'hui d'événements climatiques extrêmes. Certaines régions du monde sont particulièrement touchées comme l'Arctique, qui se réchauffe à un rythme deux fois plus rapide que le reste de la planète.

A lire aussi : Comment manger sain et équilibré?

La conséquence du réchauffement climatique : des résultats observables et quantifiables

En altérant les équilibres naturels tels que les courants marins et aériens, le cycle de l'eau et les températures, le bouleversement climatique engendre des perturbations significatives. Parmi les effets immédiats les plus notables, l'augmentation de la durée, de la fréquence et de l'intensité des événements météorologiques extrêmes, tels que les tempêtes, les cyclones, l'incendie de forêt, les sécheresses, les vagues de chaleur ainsi que les inondations. 

D'autres phénomènes à évolution plus lente sont généralement perceptibles, notamment la fonte des glaces et l'élévation du niveau de la mer, la désertification, l'érosion progressive des côtes, la perturbation des écosystèmes, l'extinction de certaines espèces et la diminution des ressources.

Ces impacts peuvent varier considérablement d'une région à une autre, mais ils touchent la planète entière et devraient s'aggraver au cours des décennies à venir.