Que savoir de la prime de partage de la valeur ?

La prime de partage de la valeur vient en remplacement à la prime Macron. Depuis 2019, plus de 700 000 employés en bénéficient. C’est une prime qui permet de renforcer le pouvoir d’achat des employés. Cet article vous apprend l’essentiel sur cette prime de partage de la valeur, c'est à dire ce qu'elle implique de manière concrète, ses bénéficiaires et sa valeur.

Que comprendre de la prime de partage de la valeur ?

Dispositif au sein d’une entreprise permettant à l'employeur de verser aux salariés une prime, la prime de partage de la valeur est une décision de l'employeur ou un accord d'entreprise. Pour apprendre davantage sur cette prime de partage de la valeur, cliquez ici

Dans le meme genre : Qui assure le contrôle de la SARL ?

En effet, elle n’est pas une obligation, ce qui ne permet pas aux employés de la réclamer comme un droit. En effet, un mécanisme qui permet d’associer la répartition des bénéfices plus finement aux salariés. Cette méthode de répartition est cependant très peu présente dans les entreprises et les PME. 

Néanmoins, cette prime de partage de la valeur a profité à 730 000 employés, selon les dernières statistiques. Et chaque employé a reçu en moyenne 710 euros. Toutefois, les syndicats et partenaires sociaux sont plus favorables à une augmentation de salaire qu’à cette prime de partage de la valeur. 

En parallèle : Quelle est la marque de PC la plus fiable ?

Prime de partage de la valeur : les concernés

Les salariés en CDI ou en CDD sont les principaux concernés par la prime de partage de la valeur. Ainsi, ces derniers bénéficient de cette valeur ajoutée depuis le 1er juillet. Cette prime est exonérée de cotisations et de contributions sociales, mais elle est plafonnée dans la limite de 3 000 euros par an. 

Néanmoins, pour les entreprises ayant un accord d’intéressement, la limite peut évoluer jusqu’à 6 000 euros. Les employés qui sont concernés sont ceux qui disposent d’un contrat de droit de travail privé. S’ils sont soumis à un contrat de travail, les intérimaires peuvent également bénéficier de cette prime. Les travailleurs ayant un handicap sont aussi admis à recevoir cette prime. 

Combien vaut la prime de partage de la valeur ?

Le montant de la prime de partage de la valeur est fixé par l'employeur. Cela peut être établi selon un accord d'intéressement ou selon une base de classification. Dans le premier cas, le montant est le même pour tous les salariés, et dans le second, il est spécifique à chaque salarié en fonction de certains critères établis. 

Ces critères peuvent être par exemple l’ancienneté dans l’entreprise, la durée de travail prévue dans le contrat de travail, la rémunération, etc. Dans les années à venir, cette prime de partage de la valeur va subir des changements. Les modalités d’attributions seront modifiées et la prime ne sera plus exemptée d’impôt sur revenu.